Categories

Most Popular

Emploi : 74% de jeunes subsahariens aspirent travailler à la fonction publique selon l’OCDE

En Afrique subsaharienne, 74% des élèves et étudiants désirent rejoindre la fonction publique. C’est ce qu’a révélé le rapport 2021 de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Le rapport intitulé ” Aspirations des jeunes et réalité de l’emploi en Afrique ” a été rendu public au début du mois de juin. L’enquête a ciblé 10 pays d’Afrique subsaharienne et pose un problème fondamental, celui de l’emploi des jeunes.

Selon l’Organisation internationale du travail (OIT), ce sont au moins 375 millions de jeunes qui vont rejoindre la population active d’ici à 2030 en Afrique subsaharienne. Une situation qui contraste avec l’une des conclusions du rapport de l’OCDE, notamment l’intérêt de 74% des élèves et étudiants pour la fonction publique.

Lire aussi  Togo/ENA 2021 : liste des 85 postes ouverts pour le concours

En effet, la fonction publique en Afrique n’absorbe qu’au maximum 12% des demandeurs d’emploi

Elle laisse donc devant la porte un très grand nombre de candidatures. Ainsi, il est quasi certain que sur ces 74% d’aspirants, largement plus de la moitié ne seront pas retenus pour un poste dans la fonction publique.

Selon le rapport susmentionné, au Madagascar, l’un des pays enquêtés, la proportion de jeunes avec la volonté de travailler au sein de la fonction publique est de 90 %. Pourtant, ces aspirations vont se révéler insatisfaites, la fonction publique ayant déjà absorbé au maximum.

Le rapport préconise donc d’étendre l’accès des jeunes à la protection sociale dans le secteur non étatique et d’encourager des relations de travail formelles afin de renforcer l’attrait du secteur privé.

Forgot Password