Categories

Most Popular

ANC : ça chauffe encore

L’Alliance nationale du changement (ANC) est une nouvelle fois face à des dissensions internes. La nouvelle figure contestataire du parti, c’est Kodjo C. Alissutin qui est le président fédéral du 5ème arrondissement C du parti orange.

Ce dernier décrie les récentes stratégies du parti de Jean-Pierre Fabre et invite le bureau national à principalement cesser les critiques envers la DMK.

Il est temps de faire les choses autrement, selon Kodjo C. Alissutin. Le président fédéral du 5ème arrondissement  C de l’ANC s’insurge contre les dernières positions prises par le parti orange. Pour l’homme, l’heure n’est plus à la politique de la chaise vide.

Lire aussi  Abass Kaboua : les vraies raisons du départ de l'ANC de la Cnap

« J’invite l’ANC et son chef à rejoindre rapidement la table de dialogue de la CNAP pour débloquer la crise qui ne finit pas, enfin pour soulager le peuple togolais et faire naître l’espoir d’un lendemain meilleur, pour la grandeur de l’ANC », a posté le président fédéral.

Alissutin s’est aussi dit déçu par la décision de l’ANC de se retirer de la Concertation nationale des acteurs politiques (Cnap).

En ce qui concerne la DMK, le président fédéral du parti orange estime qu’il est temps de mettre un point final à cette histoire.  « J’invite l’ANC et son chef à clore rapidement le feuilleton DMK », a-t-il indiqué.

Lire aussi  Jean-Pierre Fabre s'enquiert des circonstances du décès de Ornella Laine au CMS Xetrivikondji

C’est la deuxième fois en quelques mois que les dissensions se révèlent au sein du parti de Jean-Pierre Fabre. Le premier étant liée à la branche européenne du parti.

Forgot Password