Categories

Most Popular

Bénin/UAC : 3 éminents enseignants accusés d’agressions sexuelles par une étudiante

Trois professeurs de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) sont impliqués dans une affaire d’agressions sexuelles sur une étudiante.  La jeune étudiante a porté plainte contre le doyen de la Faculté des Sciences et Techniques (Fast) de l’Université d’Abomey-Calavi, Hounnankpon Yedomonhan, le vice-doyen François Guèdjè et le Chef scolarité Rigobert Avohou.

Les trois enseignants ont été présentés, jeudi 23 septembre 2021, au procureur près le tribunal de première instance d’Abomey-Calavi

Selon les médias béninois, la jeune étudiante qui a effectué un stage au Décanat de la Faculté des Sciences et Techniques (Fast) de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) accuse le doyen de la Faculté des Sciences et Techniques (Fast) de l’Université d’Abomey-Calavi, Hounnankpon Yedomonhan, le vice-doyen François Guèdjè et le Chef scolarité Rigobert Avohou de la même faculté d’agressions sexuelles et de menaces.

Lire aussi  Les résultats du concours national de recrutement d'enseignants sont disponibles

La jeune étudiante reconnue sous les initiales F. Y., confie que les trois enseignants ont tenu des rapports sexuels forcés à plusieurs reprises avec elle dans leurs bureaux au sein de l’administration de la Fast-Uac. Selon elle, les faits remontent à la période où elle a effectué un stage effectué au Décanat de la Fast-UAC, il y a quelques mois.

La procédure enclenchée par le commissariat d’Abomey-Calavi a permis d’écouter le doyen de la Faculté des Sciences et Techniques (Fast), Hounnankpon Yedomonhan, le vice-doyen François Guèdjè et le Chef scolarité Rigobert Avohou sur les faits d’agressions sexuelles qui leur sont reprochés.

Selon le PV, sur les trois suspects, seul le doyen Hounnankpon Yedomonhan a avoué avoir tenu des rapports sexuels avec l’étudiante F. Y. sur son consentement et dans un hôtel de la place.Hounnankpon Yedomonhan, doyen de de la Faculté, François Guèdjè, vice-doyen et Rigobert Avohou, Chef service scolarité ont été présentés au procureur près le tribunal de première instance de 2è classe de Calavi jeudi 23 septembre 2021.

Lire aussi  Bénin : plus de 450 Kg de chanvre indien saisis

Le dossier a été renvoyé en instruction pour des enquêtes complémentaires de fond. Les trois enseignants comparaitrons devant le juge dans les jours à venir.

Pour rappel, cette affaire intervient quelques semaines après une autre dans laquelle un enseignant de la Faculté de Droit et de Sciences Politiques (Fadesp) est en détention pour violence conjugale.

Forgot Password