Categories

Most Popular

Cnap conclusions : une nouvelle configuration pour la Ceni

La question du cadre électoral a été l’une des préoccupations phares de la Concertation nationale des acteurs politiques  (Cnap). À l’issue des discussions, la Commission électorale nationale indépendante (Céni), un élément de ce cadre devra faire peau neuve pour les prochaines joutes électorales, selon les conclusions de la Cnap. 

C’est la Ceni qui est le premier élément relevé dans les conclusions de la coalition. Ainsi, les 9 premières recommandations sont toutes liées à un aspect du renouveau de la Ceni.

La Cnap a recommandé au gouvernement dès le premier point des conclusions, une Ceni, nouveau format. Celle-ci, toujours politique va différer de la précédente par sa composition. Ainsi, la nouvelle Ceni devra être composée de 17 personnes.

Lire aussi  Togo : une manifestation contre la fermeture des frontières annoncée pour le 27 à Aflao

En ce qui concerne la répartition des personnes au sein de la Commission électorale, ” la Cnap propose qu’elle soit de nature politique avec 7 membres pour la majorité parlementaire, 7 membres pour l’opposition (4 pour les partis parlementaires et 3 pour ceux extraparlementaires),  2 membres de la société civile et un membre de l’administration “. (Point 2)

Des changements sont également suggérés, quant aux Commissions électorales locales indépendantes (Celi) et aux Comités de listes et cartes (CLC).

 

Forgot Password