Categories

Most Popular

Covid-19 : La Côte d’Ivoire obtient un prêt de 100.000 doses du vaccin Astrazeneca du Niger

La Côte d’Ivoire a bénéficié d’un prêt de 100.000 doses de vaccins AstraZeneca dimanche dernier. Le geste porte les marques des autorités sanitaires nigériennes et vise à permettre aux pays des éléphants de poursuivre “sans interruption” sa campagne de vaccination contre le coronavirus.

“C’est dans le cadre de la solidarité que nous prêtons ces 100.000 doses de vaccins et des consommables à la Côte d’Ivoire”, a expliqué à l’AFP, Hassane Abdoul-Nasser, un responsable du ministère nigérien de la Santé.

Au total, le Niger aura reçu à ce jour 780.000 doses de vaccins : 400.000 doses de vaccin Sinopharm offertes par la Chine, 355.000 doses de vaccins AstraZeneca via le programme Covax destiné à fournir des vaccins aux pays à faible revenu, plus un don indien de 25.000 autres doses du même vaccin. Selon les chiffres officiels plus de 170.000 personnes ont été vaccinées en deux (2) mois. Néanmoins, les réticences et polémiques sont toujours réelles d’après les médias locaux.

Lire aussi  Qualifs CDM 2022 : un "Adebayor" brille avec l'équipe nationale du Niger

Une cérémonie de remise des vaccins s’est déroulée dans la foulée en présence de Victor Akpro Akessé, le consul de Côte d’Ivoire au Niger, et des membres d’une délégation du ministère ivoirien de la Santé.

“Ces vaccins vont nous permettre de continuer la vaccination sans interruption. Nous allons restituer (au Niger) ces 100.000 doses de vaccins dès que la Côte d’Ivoire recevra” d’autres vaccins AstraZeneca, assuré le chef de la délégation ivoirienne à la radio nationale nigérienne.

La Côte d’Ivoire accélère sa campagne de vaccination

Contrairement au Niger qui est relativement moins touché par la pandémie (5.410 cas dont 192 décès), la Côte d’Ivoire enregistre 47.000 cas pour plus de 300 décès. Une situation qui induit l’accélération de la campagne de vaccination dans ce pays de 25 millions d’habitants. En février dernier, la Côte d’Ivoire recevait 500.000 doses de vaccin AstraZeneca fournies par le dispositif Covax. 200 mille personnes ont déjà reçu leurs premières doses, mais la validité des vaccins reçus en février expire en juin. C’est donc une course contre la montre qui est enclenchée depuis quelques semaines.

Lire aussi  Bénin : plus de 450 Kg de chanvre indien saisis

 

Forgot Password