Categories

Most Popular

Cours de vacances gratuits : qu’en sera-t-il du “bois mort” ?

Le ministre des Enseignements primaires, secondaires, techniques et de l’Artisanat, Dodzi Komla Kokoroko, a sorti cette semaine une note rendant gratuits les cours de vacances au Togo. Une décision qui dans la pratique est susceptible de créer des difficultés.

Si pour le ministre, les cours de vacances sont assimilables aux cours de soutien, du côté des enseignants notamment ceux du privé qui sont le “bois mort” dans l’histoire, les cours de vacances, c’est une question de soutien mutuel.

Contrairement aux enseignants du public qui à l’instar des fonctionnaires d’Etat reçoivent leur paye même pendant les vacances, les enseignants du privé ne perçoivent leur salaire que lorsque, école, il y a. Ainsi, pendant la période des vacances, où enseignants du privé vivent souvent des difficultés financières, les cours de vacances permettent de rassembler quelques fonds pour ne serait-ce qu’effrayer la galère.

Lire aussi  Togo : Le secteur privé au cœur de la relance économique

Rendre désormais ce service sans contrepartie s’annonce donc compliqué. La décision sans mesures concrètes et adaptées risque de n’avoir qu’un effet d’annonce.

En effet, la véritable question que cette décision du ministre pose, c’est ” qu’en sera-t-il du “bois mort” ? ” Quelle alternative danc cette situation pour ces enseignants du privé qui vivent pour la plupart, dans la précarité. Dès que réponses idoines, il y a à ces interrogations, la mise en œuvre ne nécessitera pas de contrainte. Tous les enseignants pourront donc dire avec le ministre, vamos !

Forgot Password