Categories

Most Popular

CHU SO/Covid Business : ” les personnes impliquées vont aller en prison”

Au Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio, un “Covid Business” aurait été installé. Dénoncé il a quelques jours via un communiqué par le président de la Ligue  des consommateurs du Togo (LCT), Emmanuel Sogadji, la pratique a été soulevée lors du point de presse hebdomadaire de la Coordination nationale de la riposte à la Covid-19 (CNGR).

Selon le communiqué de la LCT, certains malades arrivés au CHU SO sont automatiquement déclarés atteints de Covid-19 et isolés de leurs parents ou accompagnateurs.

Pire poursuit le président de la LCT, « les soignants ne cherchent même pas à faire le test PCR ni aux accompagnateurs, ni aux membres de la famille dont est issue le malade. Isolés, on exige de leur parent à payer une somme de plus de 40.000 FCFA par jour ».

Lors du point de presse hebdomadaire de la CNGR ce mercredi, le Col Djibril Mohaman a réagi à l’information. « Ce n’est pas normal ! Ça, c’est du sabotage ! », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « s’il s’avère que ces rumeurs se confirment, les personnes impliquées vont aller en prison. Parce que dans cette situation, le test est gratuit ; ceux qui font le test là-bas sont payés et disposent de tous les dispositifs ».

« Le diagnostic covid-19 n’est pas un diagnostic clinique, mais il est diagnostic clinique et biologique. On suspecte, on fait le test et on confirme. On ne peut pas dire que parce que telle personne présente un certains nombres de signes et donc automatiquement il est positif », a ensuite précisé le responsable de la cellule de riposte à la Covid-19.

Quant aux “Covid Business men ou women“, « nous allons y travailler et aidez-nous aussi à mettre à nues ces personnes-là. Vous devez nous aider à avoir les gens exacts », a conclu le Col. Djibril.

Forgot Password