Categories

Most Popular

Sénégal : des députés et des membres de “Y’en a marre” arrêtés dans une affaire de trafic de faux visa

Deux membres fondateurs du mouvement citoyen “y’en a marre” sont sous mandat de dépôt depuis le mercredi 15 septembre 2021. Ils sont en effet, poursuivis dans une affaire d’association de malfaiteurs, tentative de trafic de migrant, usage de faux documents administratifs dans laquelle sont également cités deux députés de la mouvance présidentielle.

Au total, cinq personnes au moins sont concernées par cette affaire parmi lesquels deux députés de la majorité dont la levée de l’immunité parlementaire pourrait intervenir dans les prochains jours

Landing Mbissane Seck allias Kilifeu, en garde à vue depuis une semaine, est poursuivi pour escroquerie sur visa. Il aurait facilité l’obtention de visa moyennant finances. Un délit qui peut valoir jusqu’à un an de prison ferme.

Lire aussi  Togo : la CEET annonce des perturbations dans la fourniture du courant électrique

Quant à Simon Kouka, il est poursuivi pour trafic de passeports. Il aurait loué son passeport français à d’autres personnes. Ce qui peut être considéré comme trafic de migrant. Un délit criminalisé et qui peut lui valoir 5 à 10 ans de prison s’il y a récidive ou circonstances aggravantes.

Du côté des autres membres du mouvement ” Y’en a marre“, pas de réactions pour le moment, mais un des responsables soupçonne des soubassements politiques. Selon Me Bamba Cissé, un autre de leurs avocats, ce dossier simple de droit commun a effectivement pris une ampleur politique alors que ces deux membres fondateurs du mouvement “y’en a marre” se sont illustrés par des prises de position régulières très critiques contre le pouvoir.

Lire aussi  La TdE alerte la population quant à ce nouveau type d'arnaque

Forgot Password