Categories

Most Popular

Drame : un jeune couple perd la vie à Baguida après une bagarre

Une histoire de jalousie qui se transforme en bagarre et on obtient un meurtre suivi d’un suicide. C’est le drame qui s’est passé à Baguida dans la banlieue nord-est de la capitale togolaise Lomé.

Un média de la place rapporte que le jeune couple s’est formé sur les bancs au lycée de Baguida. Après l’obtention de son baccalauréat, l’homme du couple s’est lancé dans l’enseignement. Mais le manque de revenus et les conditions de vie difficile pour lui et sa bien-aimée, l’ont conduit à abandonner cette voie et à partir en aventure à Niamey au Niger. Une fois dans la capitale nigérienne, le monsieur envoyait de l’argent à sa fiancée pour l’alimentation de cette dernière, son habillement, ses petits besoins, son argent de poche et le loyer de leur habitation, avec pour objectif qu’elle ne puisse manquer de rien.

Lire aussi  Togo : braquage à Lomé ce jeudi, un mort et plusieurs millions emportés

Des mois sont passés et le monsieur est de retour au pays et n’a qu’une seule intention : vivre le parfait amour avec sa tendre fiancée qu’il prévoyait d’épouser avec ce qu’il a ramené de son aventure au Niger. Mais il n’a pas retrouvé la même femme qu’il avait laissée à son départ. Cette dernière affichait un comportement différent, sortait fréquemment et rentrait tardivement à la maison. Elle ne cessait de passer et de recevoir des coups de fils en cachette.

Face à tous ces constats, le monsieur a décidé de confronter sa fiancée et elle a avoué avoir un amant depuis son départ au Niger.

Des disputes incessantes sont nées de ces aveux de la dame qui, fatiguée, décida de quitter le domicile conjugal. Chose à laquelle l’homme s’est opposé et qui a engendré une énième bagarre de laquelle est survenu le drame dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 mai.

Lire aussi  Togo : une église reçoit une visite de malfrats

Le monsieur s’est rendu coupable d’un meurtre sur sa femme en lui infligeant, dans sa colère, des coups-de-poing et en l’étranglant. Après avoir commis ce forfait qui l’aurait envoyé en prison pour de nombreuses années, il ingéra une grande quantité d’eau de javel et alerta le voisinage par des cris. Il fut transporté à l’hôpital où les médecins n’ont pu que constater son décès.

C’est le troisième suicide à Baguida en un peu plus de deux semaines et le énième sur toute l’étendue du territoire depuis le début de l’année 2021. Que faire pour arrêter cette vague ?

Forgot Password