Categories

Most Popular

1,3 milliards $ annoncés par l’Allemagne suite au génocide en Namibie

L’Allemagne a, après 5 ans de négociation avec la Namibie, reconnu avoir été responsable du massacre des Hereros et des Namas, communautés namibiennes ayant résisté à la colonisation. Ce crime, qui est considéré comme le premier génocide du 20e siècle, a été officiellement reconnu par le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Mass dans un communiqué publié ce vendredi 28 mai 2021.

Le chef de la diplomatie allemande s’est exprimé en ces termes : « Nous n’avons aujourd’hui qu’un seul mot pour désigner ce que l’occupation coloniale allemande a perpétré en Namibie ‘ entre 1904 et 1908 : génocide. J’espère qu’aujourd’hui, nous pouvons faire un pas important vers la réconciliation ». Cette annonce intervient après plusieurs années de négociation entre les autorités allemandes et namibiennes sur la nature des événements qui ont lieu dans l’ancienne colonie allemande. Ils ont abouti à une reconnaissance de “génocide” et à u plan d’aide financière sur 30 ans.

Lire aussi  Université de Lomé : l'année prend fin plus tôt que prévue

Comme la plupart des pays africains, la Namibie a fait face à la colonisation entre 1884 et 1915 et cela ne s’est pas fait sans résistance de la part des peuples autochtones. Ce sont les Hereros et les Namas qui ont mené cette résistance en Namibie protestant contre le fait que leurs terres et bétails leur soient retirés par l’envahisseur blanc. D’après les recherches pas moins de 60 000 Hereros et 10 000 Namas ont péri dans le plan d’extermination mis en place par l’empire allemand en 1904 et dirigé par le général Lothar von Trotha.

1,3 milliards de dollars sur 30 ans suite au génocide

Les descendants des communautés Hereros et Namas ainsi que les autorités allemandes et namibiennes ont pris place à la table des négociations et après 5 ans l’Allemagne a reconnu avoir commis le 1er génocide du 20e siècle, bien avant le génocide des Juifs (Shoah) ordonné par Adolf Hitler. Au bout des discussions, il ressort qu’une aide financière de 1,3 milliards de dollars sur 30 ans sera accordée aux communautés impactées par le génocide. Cette aide, a-t-il été précisé, n’est pas une compensation, mais un « geste de reconnaissance des immenses souffrances infligées aux victimes et un soutien à la reconstruction et au développement des communautés impactées par le génocide ».

Lire aussi  Concours Falling Walls Lab : un togolais se qualifie pour la finale

génocide

 

Heiko Mass déclarait à propos : « A la lumière de la responsabilité historique et morale de l’Allemagne, nous allons demander pardon à la Namibie et aux descendants des victimes pour les atrocités commises » avant de conclure : « Nous ne pouvons pas changer le passé, mais ensemble nous pouvons regarder vers l’avenir ».

Rappelons que quelques jours avant, le président français Emmanuel Macron avait quant à lui reconnu la responsabilité de la France dans le génocide Tutsi au Rwanda.

Forgot Password