Categories

Most Popular

Le Canadien d’origine togolaise Félix Auger-Aliassime crée une nouvelle sensation à Wimbledon

Félix Auger-Aliassime  s’est offert une victoire majuscule ce lundi 5 Juillet 2021 en huitième de finale de Wimbledon. Le tennisman de 20 ans accède ainsi à son tout premier quart de finale de Grand Chelem à quelques semaines de son 21ème anniversaire. Quelques semaines après avoir battu son idole Roger Federer lors du tournoi de Halle, le Canadien, d’origine togolaise n’a pas fini de surprendre son monde.

Auger-Aliassime aura affronté tous les cas de figure durant le huitième de finale l’opposant à l’Allemand Alexander Zverev, numéro 6 mondial. Il en est cependant finalement sorti vainqueur. Le jeune canadien d’origine togolaise s’est imposé dans un combat de plus de 4 heures (6-4, 7-6 (6), 3-6, 3-6, 6-4). Avec sa puissance, sa hargne et une belle vivacité de pied, malgré un corps très athlétique, il était écrit que Félix Auger-Aliassime serait un sacré client sur gazon.

Au tour précédent, il a éliminé  l’Australien, 60ème joueur mondial Nick Kyrgios contraint à l’abandon par une blessure aux abdominaux contractée en fin de premier set (2-6, 6-1, ab.) après moins d’une heure de jeu (58 minutes exactement). Le jeune Canadien d’origine togolaise, atteignait déjà pour la première fois de sa carrière les huitièmes de finale au All England Club.

Lire aussi  Renforcement durable d'un Togo démocratique

 C’est un rêve qui devient réalité pour Félix Auger-Aliassime

Tombeur de Roger Federer à Halle, il accroche ainsi son deuxième top 10 de la saison sur gazon. En rêvant bien sûr que ce ne soit pas le dernier du tournoi.

« Je n’avais jamais gagné un set contre Alexander, rappela Félix Auger-Aliassime au micro sur le court. Quand, à deux sets à rien pour moi, il s’est mis à mieux servir, à mieux jouer et puis aussi quand il est revenu au cinquième, c’était dur de continuer à y croire. Mais j’ai réussi et c’est un rêve qui devient réalité. J’en rêvais depuis gamin : le Court 1 de Wimbledon, plein, la plus belle victoire de ma vie. C’était dingue. »

Il y affrontera en quarts de finales l’Italien en très grande forme, Matteo Berettini (9ème), tombeur plus tôt dans la journée du Biélorusse Ilya Ivashka (6-4, 6-3, 6-1).

Lire aussi  La famille olympique togolaise perd un de ses illustres champions
Félix Auger-Aliassime
Félix Auger-Aliassime / Crédit photo: L’Equipe

 

Les origines togolaises de Félix Auger-Aliassime et ses liens avec son pays d’origine

Pour rappel, Félix Auger-Aliassime est natif de Montréal, mais a grandi à l’Ancienne-Lorette près de la ville de Québec. Son père, Sam, est originaire du Togo et sa mère, Marie, est québécoise. C’est son père qui l’initie au tennis à l’âge de quatre ans. Il s’est développé en tant que joueur au fil des années en fréquentant notamment le club de tennis de l’Ancienne-Lorette et l’Académie de tennis Hérisset-Bordeleau (Club Avantage) à Québec. Il a ensuite été membre du Centre national de Tennis Canada à Montréal à partir de l’automne 2014.

Début 2020, cherchant à donner selon lui plus de sens à carrière, il lance le projet #FAAPointsforChange. A chaque point marqué lors d’un match officiel, Félix Auger-Aliassime s’engage à donner 5$ au programme EduChange, piloté par l’association humanitaire Care International, qui finance l’éducation dans la région de la Kara au Togo.

Forgot Password