Categories

Most Popular

Togo : finie la fixation du quota des candidats à être retenus à un concours

Le gouvernement togolais, à travers son ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, vient d’interdire sur toute l’étendue du territoire la fixation du quota des candidats à être retenus à un concours, communément appelé “numerus clausus”.

« La pratique du numerus clausus est interdite dans les facultés, écoles et instituts des universités et établissements publics et privés d’enseignement supérieur du Togo », peut-on lire dans un arrêté ministériel portant signature du Prof. Majesté Ihou Wateba, ministre en charge de l’Enseignement supérieur.

Signifiant “nombre fermé” en latin, le “numerus clausus” désigne donc, une pratique fixant le quota des candidats à être retenus à un concours, une filière universitaire ou une fonction. Il est déterminé par l’autorité concernée en fonction des besoins à pourvoir.

Lire aussi  Togo : comment renouveler un passeport ?

La suspension du numerus clausus est une bonne nouvelle pour bon nombre de nouveaux bacheliers. Cependant, certains observateurs pensent que cette nouvelle réforme risque de grimper davantage le nombre des étudiants dans les amphis et par conséquent obstruer un meilleur encadrement des étudiants.

Forgot Password