Categories

Most Popular

JO Tokyo 2020 : elle est médaillée d’or à seulement 13 ans

Le skateboard a tenu toutes ses promesses ce lundi 26 juillet lors de l’épreuve de street féminin des jeux olympiques Tokyo 2020, avec un podium de 14 ans de moyenne d’âge. Intégré pour donner un coup de jeune à la compétition, cette épreuve a offert un spectacle haletant et un visage juvénile.

A seulement 13 ans, la japonaise  Momiji Nishiya est devenue, à domicile, la première championne olympique de l’histoire du skateboard féminin alors que la pratique, plus culturelle que sportive, fait son entrée au Japon comme sport additionnel. Ce n’est pas la nationalité de la jeune fille d’Osaka qui surprend, mais plutôt son âge…

Inspirée par son frère, elle évolue au haut niveau depuis 2019 et a fini deuxième des X-Games la même année. En street, le skater doit enchaîner des tricks (figures) très techniques sur des modules rappelant le mobilier urbain comme des rampes. En compétition, les riders doivent enchaîner deux runs de 45 secondes chacun puis lancer cinq tricks. Seuls les trois meilleurs scores sur les sept obtenus sont pris en compte pour la note finale. Nishiya a obtenu 15,26 points, Leal 14,64 et Nakayama 14,49.
Cette finale de skateboard était placée sous le signe de la jeunesse puisque sur les huit finalistes, six avaient entre 13 et 20 ans. L’Américaine Alexis Sablone faisait, elle, office de “grand-mère” du haut de ses 34 ans.
Jeux Olympiques 2020: Momiji Nishiya
Jeux Olympiques 2020: La Japonaise Momiji Nishiya pose avec sa médaille d’or du skateboard street, lundi 26 juillet. (JEFF PACHOUD / AFP)

Pas de record de précocité aux jeux olympiques

Momiji Nishiya, qui fêtera ses 14 ans le 30 août prochain, n’est cependant pas la plus jeune championne de l’histoire des Jeux Olympiques. Le record de précocité date de 1936 et est détenu par l’Américaine Marjorie Gestring  sacrée au plongeon à 13 ans et 267 jours.

Lire aussi  La judokate franco-togolaise Clarisse Agbegnenou sacrée championne du monde pour la cinquième fois

Le record vieux de 85 ans a failli être battu par la Brésilienne Rayssa Leal. Mais du haut de 13 ans et 203 jours, elle n’a accroché que la médaille d’argent, devant pour rappel une autre adolescente, la Japonaise Funa Nakayama (16 ans).

Le Japon comptabilise à l’heure actuelle 10 médailles d’or devant les Etats Unis et la Chine qui en sont à 9. La France n’en compte pour le moment que 2, notamment grâce à la franco-togolaise Clarisse Agbegnenou.

Forgot Password