Categories

Most Popular

Détournements de fonds et de biens : Kokoroko met en garde les chefs d’établissement du public

Le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Dodzi KOKOROKO, a rendu publique la note de service N°91/MEPSTA/CAB/SG, mettant en garde, les chefs d’établissement du public qui se livrent à des pratiques malhonnêtes dans l’exercice de leurs fonctions ou à l’approche de leur départ.

Déficits volontaires, détournements de fonds et de biens … seront lourdement sanctionnés

“Il est établi que certains chefs d’établissement du public mutés ou admis à la retraite, nonobstant les règles de l’orthodoxie des finances publiques, créent, par l’occasion et intentionnellement, des déficits budgétaires à mettre à la charge de leur successeur. Ces déficits, souvent constatés lors des passations de service, constituent des faits de dette pour les établissements. Pour couronner le tout, ces chefs d’établissement se permettent d’emporter des biens de toute nature, appartenant au patrimoine de l’établissement.

D’autres, pour leur part, perçoivent les frais scolaires pendant les vacances, opèrent des achats non nécessaires mais surfacturés et les font supporter par l’établissement pour le compte de la nouvelle année scolaire, alors que le budget n’est même pas élaboré et adopté. Cette pratique malhonnête et frauduleuse a des répercussions très négatives sur la gestion et le fonctionnement des établissements et. par ricochet, sur la qualité des apprentissages.

Je rappelle que, selon les textes en vigueur, le budget unique proposé et validé par les chefs d’inspection puis soumis à l’assemblée générale des parents d’élèves pour adoption, est « annuel et équilibré en recettes et en dépenses». En conséquence, aucun budget ne peut présenter un déficit quelconque.

A cet effet, je demande à tous ceux qui seront tentés de mettre en oeuvre « cette stratégie de la terre brulée d’y renoncer immédiatement.”

Le ministre Kokoroko prévient donc tous les auteurs de ces actes malhonnêtes quant aux lourdes sanctions qu’ils encourent conformément aux textes en vigueur. Il invite également les directeurs régionaux de l’éducation et les chefs d’inspection à veiller au respect scrupuleux des dispositions de la présente note de service et à lui rendre compte de tout manquement constaté.

Forgot Password