Categories

Most Popular

L’ANC boycottera-t-elle les prochaines élections régionales ?

La semaine dernière, nous vous informions sur la nouvelle réforme du cadre électoral qui n’est pas du goût de certains acteurs politiques togolais. L’Alliance nationale pour le changement (ANC) fait partie de ces derniers qui ne voient pas d’un bon œil ces réformes. Dans un communiqué publié samedi dernier, le parti de Jean-Pierre Fabre dénonce ces réformes.

« L’ANC qui a toujours dénoncé l’iniquité criarde du découpage électoral pour les législatives, souligne que c’est dans le même esprit que le gouvernement a procédé à la répartition des sièges de conseillers par région », peut-on lire dans ledit communiqué.

Une sortie qui fait cogiter l’opinion des uns qui redoutent le fait que l’ANC renoue avec les vieilles habitudes. Pour Togomatin, dans sa parution du jour, cette sortie s’apparente à du « déjà vu ».

« Les pas que commence par poser le parti font penser à la façon dont l’opposition togolaise a souvent préparé les esprits à un boycott. Tout commence par la contestation du cadre électoral et finit généralement par le boycott des élections (…). En tout cas, si l’ANC et les autres partis politiques de l’opposition sont sortis de ces discussions sans avoir posé clairement le débat, ils n’auront qu’à s’en prendre à eux-mêmes » lit-on dans Togomatin.

Assisterions-nous à un nouveau boycott des élections régionales pour lesquelles ont eu lieu les récents travaux de la CNAP ? Le wait-and-see s’impose.

Lire aussi  Togo : la télévision par satellite bientôt disponible dans 200 villages

Si l’on se fie au dicton « qui ne dit mot consent », les autres partis politiques semblent plutôt satisfaits. Il va falloir peut-être aller à de nouvelles discussions avant les élections régionales qui devraient avoir lieu l’année prochaine…

Forgot Password