Categories

Most Popular

Nathaniel Olympio réagit sur les conclusions de la Cnap

Les conclusions de la Concertation nationale des acteurs politiques (Cnap) ont été rendues publiques en début de semaine. Dans la foulée, on enregistre des réactions, notamment celles d’acteurs politiques. La récente en date, c’est celle du leader du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, qui n’est pas du tout d’accord avec les retombées du dialogue initié par le gouvernement.

L’homme politique se dit très surpris par les propositions issues de la concertation qui a également inclus des partis d’opposition. Entre autres contradictions, selon Nathaniel Olympio, la loi sur les manifestations.

Alors que la loi en vigueur depuis 2011 permettait les manifestations publiques pacifiques jusqu’à 22 heures, elle a été abusivement modifiée en 2018 pour borner les manifestations entre 11 heures et 18 heures. Ce dont l’opposition et les défenseurs des droits humains se plaignaient “, a rappelé le leader du Parti des Togolais.

Il poursuit : ” pour corser les choses, la Concertation nationale des acteurs politiques (Cnap), – le dialogue politique initié par le régime – qui était supposée déboucher sur des conclusions qui donnent des réponses positives aux préoccupations des Togolais, suggère plutôt de modifier la plage horaire des manifestations publiques pacifiques selon la formule « 8h à 10h au lieu de 11h à 18h ». 

‘C’est à cela qu’a servi ce dialogue ? “, s’interroge-t-il.

Lire aussi  Abass Kaboua : les vraies raisons du départ de l'ANC de la Cnap

Aussi le leader du parti des Togolais s’indigne-t-il de la nouvelle configuration proposée pour la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Il a présenté dans un premier temps la nouvelle composition proposée par la Cnap. ” Pour la répartition de la Commission Électorale Nationale Indépendante (Céni) composée de 17 personnes, la Cnap propose qu’elle soit de nature politique avec 7 membres pour la majorité parlementaire (le régime), 7 membres pour l’opposition, 2 membres de la société civile et un membre de l’administration “, a-t-il déclaré.

Analysant la configuration,  Nathaniel Olympio estime qu’” on peut sans se tromper dire que le représentant de l’administration sera nécessairement quelqu’un proche du parti au pouvoir et on peut douter que les deux membres de la société civile seront proches de l’opposition. Sachant que les décisions sont prises à la majorité des voix, peut-on raisonnablement penser que cette répartition constitue une avancée dans la recherche de l’équité ? L’interrogation est légitime “.

Dans la mesure du possible…

Le leader du parti des Togolais pointe aussi le fait que les audiences foraines pour la délivrance des actes de naissance aux Togolais qui n’en disposent pas, semblent ne pas être une urgence.

Lire aussi  Togo/OTR : début des contrôles du marquage sécurisé des produits aux frontières

En effet, « La Cnap propose au gouvernement d’organiser DANS LA MESURE DU POSSIBLE les audiences foraines en vue de délivrer les actes de naissance aux Togolais qui n’en disposent pas. Cela contribuera à limiter le nombre de personnes qui s’inscrivent par témoignage sur les listes électorales. Ce nombre est très élevé actuellement, surtout à Lomé la capitale. »

Pour Nathaniel Olympio, l’emploi de ” DANS LA MESURE DU POSSIBLE ” traduit que  ” l’urgence et l’importance de ce besoin ne sont pas prises en considération à leur juste valeur “.

La véritable avancée, n’aurait-elle pas été de demander au gouvernement de prendre les mesures urgentes pour que chaque Togolais dispose gratuitement d’une carte nationale d’identité ? “, s’interroge-t-il ?

Faut-il le rappeler, environ 85% des Togolais n’ont pas de carte d’identité.

 

Avec Icilome

Forgot Password