Categories

Most Popular

Togo : un père condamné à 6 ans de prison et 2.500.000 FCFA d’amende pour inceste

Un homme a été condamné à 6 ans de réclusion criminelle et à une amende de deux millions cinq cent mille (2 500 000) F CFA pour inceste. C’était l’unique dossier d’« inceste » lors des assises de la Cour d’Appel de Lomé pour le compte de l’année 2021.

L’individu nommé Kossi, 56 ans, a reconnu les faits. Plusieurs fois, il a eu des rapports sexuels avec sa propre fille. Cet homme marié et père de 6 enfants, selon le récit des faits présentés par l’avocat général, a commencé sa sale besogne depuis l’année 2016.

« En début d’année 2016, durant une nuit, alors que la femme de mon papa s’était rendue à Baguida chez sa belle-fille qui venait d’accoucher, mon père m’a obligée et a réussi avoir des rapports sexuels avec moi. Depuis ce temps, mon père a continué ses agressions sexuelles sur moi et il arrive qu’il me conduise même dans les chambres de passage pour m’imposer des rapports sexuels », a rapporté l’avocat général, des aveux obtenus de la victime.

Toujours selon les faits présentés au cours de l’audience, la fille a tout de suite parlé de l’attitude de son père à sa maman qui n’aura pas pris au sérieux les propos de sa fille. En 2017, les chambres de passages dans les hôtels et auberges vont rentrer dans la danse. Le sieur Kossi va donc poursuivre les relations incestueuses jusqu’à mettre enceinte sa fille.

Lire aussi  Togo : le président de la Cour suprême dénonce les dysfonctionnements au sein de l'appareil judiciaire

La fille tombée grosse, son père « véreux » pour éviter que ses actes passent au grand jour va la contraindre à avorter. Il l’a donc conduit dans un centre de santé où l’avortement a été réalisé. Visiblement insatisfait, le sieur Kossi a toujours poursuivi ses actes « ignominieux » et « irresponsables » sur le produit de sa chair.

La fille exaspérée va une nouvelle fois se confier ; cette fois à son oncle qui porte dans la foulée l’affaire à la police. Il s’en suit la mise aux arrêts du sieur Kossi. L’homme a donc bouclé un quinquennat à la prison civile de Lomé avant le début des audiences.

Au cours de sa comparution, l’accusé n’a pas nié les faits. « Je reconnais avoir couché avec ma fille au moins cinq fois et je demande pardon pour ce que j’ai fait », a-t-il plaidé.

Pourtant, il a été requis contre lui une peine de 6 ans de prison et une amende de 5 millions de FCFA, pour dissuader les potentiels parents qui auraient ce genre de fantasme. La Cour va donc aller dans le sens du réquisitoire en condamnant le sieur Kossi à 6 ans de réclusion criminelle et à une amende de deux millions cinq cent mille (2 500 000) F CFA. L’accusé va donc passer une année de plus derrière les barreaux.

Lire aussi  Les contrôles de la TVM en cours à Lomé

En rappel, conformément au Code pénal en vigueur au Togo depuis 2015, l’inceste est puni d’une peine de 5 à 10 ans de réclusion criminelle et d’une amende de 5 à 20 millions de F CFA.

Forgot Password