Categories

Most Popular

Point final à la Cnap : l’ANC claque la porte, Boukpessi réagit

La Concertation nationale des acteurs politiques (Cnap) a connu son épilogue ce mardi 13 juillet. Mais à 24 heures de la fin des travaux, l’Alliance nationale du changement (ANC) a notifié au ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi,  son retrait de la Cnap. Une décision que ce dernier n’a pas manqué de commenter.

Cette décision de claquer la porte de la Cnap est motivée selon le parti orange par ” la mauvaise foi du gouvernement “. L’ANC de Jean-Pierre Fabre a également accusé le parti au pouvoir de refuser de tenir compte de ses propositions destinées à améliorer le cadre électoral.

« Nous ne pouvons, nous retrouver cantonnés dans un rôle d’accompagnateur et de faire-valoir, pour une opération de saupoudrage ou de replâtrage du cadre électoral de notre pays, que l’ensemble des populations togolaises juge inique et propice à la fraude en faveur du pouvoir en place », écrit l’ANC dans un courrier adressé à Payadowa Boukpessi, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement du territoire.

« Nous rappelons que pour l’amélioration de ce cadre électoral, la communauté internationale a formulé, par l’intermédiaire de l’Union Européenne (UE), l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et les Nations Unies (PNUD), à maintes reprises, à travers de nombreux rapports d’observation et d’évaluation des élections et des processus électoraux au Togo, des recommandations pertinentes qui sont demeurées lettres mortes à ce jour », poursuit la lettre.

Lire aussi  Plan de relance : le Togo encaisse 66 milliards FCFA

La réponse du ministre Payadowa Boukpessi ne s’est pas fait attendre.

« Ils ont envoyé un courrier hier alors que les travaux de la CNAP prennent fin aujourd’hui (mardi 13 juillet). Vous avez participé aux travaux pendant six mois et tout le monde sait qu’aujourd’hui c’est le dernier jour et hier vous dites que vous quittez », a déclaré le ministre dans des propos rapportés par Togoinfos, en précisant que l’ANC a participé à 17 réunions et en boycottant 10 sur les 11 dernières réunions plénières.

Puis, ajoute le ministre qui voit cette décision comme une manœuvre politique, « s’ils étaient partis plus tôt, comme le CAR, on aurait pu comprendre, mais ils ont participé à tout et on a tenu compte de ce qu’ils ont proposé ». En rappel, les travaux de la Cnap auront duré un semestre, du 29 janvier au 13 juillet 2021.

Forgot Password