Categories

Most Popular

Togo : 285 jeunes victimes d’une escroquerie à Agbalépédo

285 jeunes togolais à la recherche d’un emploi sont tombés dans le piège d’un individu mal intentionné cette semaine. C’est pas moins de 1 425 000 FCFA qui ont été perçus par cet escroc grâce à sa supercherie. Voici comment cette escroquerie a pu avoir lieu.

Une annonce de recrutement sur les réseaux sociaux

Tout part d’un avis de recrutement sur les réseaux sociaux. L’avis de recrutement fortement partagé sur Facebook dit : « Une agence d’hôtellerie de la place recrute des hommes et des femmes pour renforcer son équipe ». L’annonce mentionne également une adresse électronique Gmail : ifetogo0@gmail.com et d’un numéro de téléphone : 0022890416291 appartenant à IFETOGO, la société censée recruter. Le salaire mensuel annoncé est de 60 000 FCFA/mois.

Un piège pour les chômeurs

285 jeunes ont donc postulé à cette offre de recrutement. Après la clôture des dépôts de dossier censés se faire à Agbalépédo en présentiel ou en ligne à l’adresse mentionnée plus haut, l’escroc qui se fait passer pour un recruteur, informe les postulants qu’ils devraient suivre une formation accélérée en hôtellerie avant d’être définitivement engagé. Le coût de ladite formation est de 5 000 FCFA avec à la clé une attestation.

Lire aussi  Port de Lomé : des gaz lacrymogènes pour mettre fin à une manifestation au TP3

Un aveuglément total des postulants

Complètement obnubilés par la possibilité d’exercer un emploi très prochainement, les jeunes se sont empressés de payer les 5 000 FCFA demandés pour la formation. Pour rassurer ses victimes, l’escroc leur délivre un reçu attestant du paiement effectif des frais de formation. Quelques jours plus tard, les postulants arrivent sur le lieu de formation, mais n’ont pu que constater l’absence du recruteur-escroc. Le propriétaire de l’immeuble qui a servi de lieu de dépôt des dossiers et dans lequel devrait se tenir la formation fut attaqué par les postulants qui le menaçaient. Celui-ci leur expliqua alors que le recruteur-escroc est uniquement venu louer le bureau meublé pour quelques jours. Ce n’est qu’alors que les 285 postulants se sont rendu compte qu’ils viennent d’être victime d’une escroquerie.

Lire aussi  Emploi : 12 postes à pourvoir à Plan International Togo

Le commissariat d’Agbalépédo a été saisi et mènera l’enquête pour retrouver cet escroc. Cette histoire, relatée par le journaliste Innocent Lebon sur sa page Facebook, doit servir de sonnette d’alarme à l’attention de tous ceux qui sont à la recherche d’un emploi. Il donne également des conseils sur comment savoir si un avis de recrutement est vrai ou est une arnaque sur les réseaux sociaux.

1- Évitez les avis débutant toujours par UNE SOCIÉTÉ DE LA PLACE RECRUTE/RECHERCHE

2- Faites une recherche formelle sur l’existence de la société suivant l’adresse donnée.

3- Faire une enquête de terrain dans la zone abritant la supposée société.

4- Évitez tout recrutement où on vous exige un quelconque payement d’argent.

 

Nous vous appelons donc tous à redoubler de vigilance et à avoir un esprit de discernement même dans le besoin car de nouvelles formes d’escroquerie ne cessent de voir le jour.

Forgot Password