Categories

Most Popular

Togo/CNAP : l’ANC présente sa liste de recommandations

Les responsables de l’Alliance nationale du changement (ANC) étaient face à la presse ce lundi. Ils se sont prononcés sur la Concertation nationale des acteurs politiques (Cnap) qui a pris fin le 13 juillet dernier. Le parti orange a saisi l’occasion pour présenter ses préoccupations soulevées au cours du récent dialogue.

Pour le parti de Jean-Pierre Fabre, participer à la Cnap n’avait qu’un seul objectif, celui de porter des préoccupations sur la table des discussions. Ces préoccupations qui visent l'”assainissement du cadre électoral” sont entre autres : “un redécoupage électoral équitable pour les élections législatives, un recensement électoral général biométrique, une vérification biométrique de l’identité du porteur de la carte d’électeur dans les bureaux de vote, une authentification de la provenance du bulletin de vote par signature, une recomposition de la Céni“.

Lire aussi  Eliminatoires CDM Qatar 2022 : mauvaise nouvelle pour les Eperviers qui perdent un joueur important

Le président du parti dit également avoir insisté durant les travaux de la concertation sur la révision de la loi portant statut de l’opposition,et aussi celle de la loi des manifestations publiques. 

Cependant, selon le Secrétaire chargé à la Communication de l’ANC, Eric Dupuy, « en acceptant l’invitation à prendre part à la Cnap, l’ANC avait parfaitement conscience de manque de volonté du pouvoir en place de faire les réformes politiques auxquelles aspirent les populations togolaises ».

Ainsi, pour le parti orange, le gouvernement a fait fi de ces propositions, ce qui a conduit à son départ de la table des discussions à quelques heures de la fin des travaux. 

Lire aussi  Abass Kaboua : les vraies raisons du départ de l'ANC de la Cnap

Par ailleurs, d’autres propositions ont également été faites notamment la libération des détenus politiques et le retour de tous les exilés politiques, la levée définitive des inculpations dans l’affaire des incendies de Lomé et de Kara, la délivrance des cartes consulaires aux Togolais de l’étranger, l’établissement de pièces d’état civil et la délivrance de carte nationale d’identité aux citoyens afin d’en finir avec les inscriptions par témoignage lors des recensements électoraux.

 

Forgot Password