Categories

Most Popular

Togo/Environnement : interdiction d’exportation du bois brut et semi-brut

L’exportation du bois brut et semi-brut est désormais interdite sur toute l’étendue du territoire togolais.

Le sciage des arbres et l’exportation des produits issus de cette activité contribuent chaque année à l’avancée du réchauffement climatique dans le monde. Dans le but de protéger le couvert végétal du pays, le Gouvernement togolais a donc pris la décision, par décret pris le 12 mai dernier, d’interdire l’exportation du bois brut et semi-brut.

Le taux de déforestation du Togo estimé à 0,73% soit 9280 hectares par an entre 1990 et 2000 est actuellement de 0,21% ce qui correspond à 2530 hectares par an pour la période 2000 à 2015. Malgré la baisse apparente, le gouvernement qui voudrait avoir un couvert végétal de 25 % d’ici à 2025 mets les bouchées doubles en interdisant tout simplement l’exportation du bois.

C’est suite à un rapport, du ministre de l’Environnement et des ressources forestières Foli-Bazi Katari, du ministre de l’Économie et des Finances Sani Yaya et du ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Kodjo Adédzé que les autorités togolaises ont décidé d’agir au travers de ce décret. Les trois ministères cités ci-dessus, devront veiller à l’application dudit décret dans le cadre de la protection du couvert végétal où il est prévu la mise en terre d’un milliard d’arbres dans les dix prochaines années.

Lire aussi  Togo/UL : un numéro vert pour signaler les dysfonctionnements

 

Notons également que les articles du décret N°2021-054 PR, mentionnent les sanctions qui sont réservés à tous ceux qui ne respecteront pas cette interdiction. Ce décret participera à la réduction de la déforestation au Togo.

Forgot Password