Categories

Most Popular

Togo : levée d’interdiction de fréquentation de la plage du littoral ?

Pour faire face à la pandémie à coronavirus et l’augmentation des cas de contamination, le Gouvernement Togolais avait pris de nombreuses mesures telles que l’interdiction de rassemblement de plus de 15 personnes ou l’interdiction d’accès à la plage tout le long du littoral. Il semblerait que cette dernière interdiction ait été levée, mais est-ce vraiment le cas ?

Non, pas de levée d’interdiction de fréquentation de la plage

Le jeudi 20 mai 2021, les députés ont voté à l’unanimité une nouvelle loi à l’Assemblée nationale. Il s’agit de la loi portant aménagement, protection et mise en valeur du littoral. Dans l’article 39 de cette fameuse loi, on peut lire : « L’accès et l’usage du rivage de la mer sont libres et gratuits. ». Cette phrase, sortie de son contexte, aurait pu faire croire que l’interdiction de fréquentation de la plage du littoral décrétée il y a un peu plus d’un an pour faire face à la pandémie de Covid-19 a été levée.

Lire aussi  Covid-19 : le Togo sur la bonne voie ?

Mais ce n’est pas du tout le cas. Il est donc toujours interdit de fréquenter les 50 km de plage du littoral togolais allant de Kodjoviakpopé à Aného, et ce de façon justifiée, car l’alinéa suivant de l’article 38 précise : « Toutefois, l’accès et le libre passage le long du rivage de la mer peuvent être limités ou interdits pour des raisons de sécurité, de protection de l’environnement ou de défense nationale ». La sécurité sanitaire du pays étant en jeu l’État a donc pleinement le droit d’interdire la fréquentation des plages.

Il faudra donc patienter encore un moment avant de pouvoir profiter librement de l’air frais et de l’espace qu’offre la plage au risque de se faire arrêter, par les forces de l’ordre chargées de faire respecter l’interdiction de fréquentation, et de recevoir une amende.

Forgot Password