Categories

Most Popular

Togo : La PIA inaugurée avec un chapelet d’objectifs au cou

Le président de la République Faure Gnassingbé a inauguré la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) ce dimanche. La cérémonie a vu la participation d’un cocktail de personnalités et d’invités de marques. L’infrastructure va contribuer à l’atteinte de plusieurs objectifs notamment socio-économiques. 

Cette zone industrielle intégrée pourra désormais être fonctionnelle, dix mois après le lancement des travaux de construction. La PIA a été développé par le spécialiste panafricain d’écosystèmes industriels Arise IIP et s’étend dans sa première phase sur 400 hectares. Vitrine des ambitions du Togo, elle contribuera à faire un pays émergent, avec une croissance forte et inclusive portée par l’industrialisation, la production locale et la compétitivité sur les marchés internationaux.

Le site regroupe une zone industrielle, un parc pouvant accueillir 12 500 conteneurs, une plateforme de stockage du coton et d’autres matières premières agricoles, un terminal à camions et une zone de 200 000 m2 dédiée aux autres activités logistiques. Aussi, la PIA dispose-t-elle de a propre usine de traitement de déchets, d’un commissariat de police, d’une caserne de pompiers et d’un guichet administratif unique regroupant tous les services et agences requis (pour l’enregistrement des sociétés, le fisc, les douanes, immigration, etc.) à disposition des investisseurs et opérateurs économiques.

Lire aussi  Togo : inauguration des nouvelles fresques sur les murs de l'Université de Lomé

 

PIA inauguration
PIA/Photo d’illustration

 

PIA : Un chapelet d’objectifs

Plusieurs objectifs sont visés avec la création de cette infrastructure. Entre autres, la multiplication par 12 de la valeur des exportations et l’accroissement de la production du soja, du bois, du marbre ainsi que les engins électriques. Le Togo ambitionne également transformer localement toute sa production brute de coton d’ici 2023 et créer 30.000 emplois dès les premières années. Ce sera donc un “tournant décisif pour l’industrialisation du pays”, aux dires de la cheffe du gouvernement.

En ce qui concerne  le ministre du Commerce, Kodjo Adedze, la PIA, ce sont des opportunités à revendre  :

 “la PIA est la solution adaptée pour une densification et une diversification du tissu industriel togolais”, et représente “une véritable niche d’opportunités pour le secteur privé avec l’opérationnalisation de la Zlecaf”.

Le projet aura nécessité 130 milliards FCFA (soit 200 millions d’euros) mobilisé à 35% par l’État togolais et 65% par Arise IIP. Coup d’envoi donné pour la PIA, elle pourra désormais être appréciée à l’aune de ses résultats sur le terrain.

Lire aussi  Togo : l'UE et l'Allemagne vont soutenir un plan de développement communal

Forgot Password