Categories

Most Popular

Valise magique : 2 « apprentis escrocs » dans les mailles de la police

La Police nationale a interpelé il y a quelques jours, 2 individus pour tentative d’escroquerie. Il s’agit d’un peintre âgé de 24 ans et un étudiant de 21 ans. Une valise magique, multiplicatrice de billets, voilà l’offre que les 2 présumés escrocs ont faite au plaignant, qui à leur grand désarroi n’est pas tombé dans le panneau.

Tout commence le 8 juillet dernier, lorsque la plaignant est contacté via WhatsApp par l’étudiant ‘’S.I’’. Ce dernier lui propose une « très bonne affaire » de multiplication de billets de banque et lui demande une contribution de 1.000.000 F CFA. Cette somme, ajoute l’étudiant, pouvait rapporter un gain de 40.000.000 F CFA.

Une fois l’opération réussie, poursuit l’étudiant, le plaignant recevra une somme de 10.000.000 F CFA en contrepartie de sa contribution.

Lire aussi  Togo : la France offre 6 motos Haojue à la police nationale

La police a fait la “magie”

L’affaire sentant fortement de l’arnaque pour le plaignant, ce dernier saisit la police. Dans la foulée, il s’en suit des investigations qui ont abouti à l’interpellation des 2 présumés escrocs au quartier Agoè Zongo. Une valise contenant des milliers de papiers coupés à la taille de billets de 10. 000 F CFA, a également été saisie.

« De leurs propres aveux, il ressort que l’initiateur de cette escroquerie est le nommé TBAL. Lui-même, plusieurs fois victime d’escroquerie dans sa volonté de se faire produire de l’argent par des procédés magiques, a rencontré, en mai 2021, un marabout qui lui a appris certaines pratiques et sacrifices censés le faire prospérer. Il a, ensemble avec son complice, décidé d’appâter une autre personne afin de lui soutirer indûment la somme de 1.000.000 F CFA », rapporte le journal Le Magna libéré.

La magie, ce sera donc la police et le plaignant qui l’ont faite. La stratégie s’écroule donc comme un château de cartes grâce à la vigilance de la potentielle victime. Il est par ailleurs à noter que la multiplication  et la falsification de l’argent par quelque procédé que ce soit est puni par la loi. Conformément aux articles 197 et 198 du Code pénal en vigueur au Togo, la falsification des billets et des pièces métalliques est punie d’une peine d’emprisonnement de 5 ans.

Lire aussi  Togo : une nouvelle stratégie des voleurs de moto dévoilée par la police

 

Forgot Password